[rev_slider tupi_siphonBIS]

L’Odeur du Siphon

[ultimate_spacer height= »100″ height_on_mob= »10″][ultimate_heading sub_heading_color= »#ffffff » sub_heading_font_family= »font_family:Roboto Slab|font_call:Roboto+Slab|variant:100″ sub_heading_style= »font-weight:100; » sub_heading_font_size= »desktop:30px;mobile:18px; »]

Parsemé d’un univers
sombre, onirique et visuel,
L’odeur du siphon retrace les
péripéties de son antihéros.
Entre brocanteur et prêteur
sur gages, dans un centre-ville
décadent, il prospère grâce
à la détresse de ses clients.
Il vit comme nous à cette
époque du consommable, d’une
contradictoire richesse, où tout
s’achète, tout se collectionne ou
se jette, tout en luttant contre
la puanteur symbolique et
réelle des canalisations des
toilettes de son magasin.
Jusqu’à devenir obsédé.
Jusqu’à devenir métaphore.

[/ultimate_heading][ultimate_spacer height= »100″ height_on_mob= »10″]

[ultimate_carousel slide_to_scroll= »single » slides_on_desk= »2″ slides_on_tabs= »2″ slides_on_mob= »1″ speed= »900″ arrows= »off » dots= »off » adaptive_height= »on » item_space= »0″]
© Flavio Moraes
[/ultimate_carousel]
[ultimate_heading main_heading= »LE SILENCE EST MA VOIX. LE SILENCE EST LA VOIX QUE JE TAIS. LE SILENCE EST LA VOIX QUE JE GARDE. LE SILENCE EST LÀ OÙ JE VIS. LE SILENCE C’EST MOI. » main_heading_color= »#282828″ sub_heading_color= »#282828″ alignment= »left » main_heading_style= »font-weight:bold; » sub_heading_style= »font-weight:300; » main_heading_font_size= »desktop:50px;mobile:30px; » main_heading_line_height= »desktop:45px;mobile:25px; » sub_heading_font_family= »font_family:Roboto Slab|font_call:Roboto+Slab|variant:300″ sub_heading_font_size= »desktop:18px;mobile:14px; » main_heading_margin= »margin-bottom:50px; » margin_design_tab_text= » »]

Lourenço Mutarelli est né à São Paulo en 1964. Après des études à l’École de beaux-arts, il travaille comme dessinateur dans les studios de Mauricio de Sousa, le plus grand nom de la bande-dessinée pour enfants au Brésil. Plus tard, il se dédie à la BD underground et devient un auteur culte dans ce domaine.

 En 2002, il publie son premier roman, O cheiro do raloL’odeur du siphon, une narration écrite au rythme de ses pensées, au travers une recherche d’oralité. Ce roman a été adapté au cinéma par Heitor Dhalia en 2007. L’univers sombre, onirique et très visuel de l’auteur continuera à inspirer le cinéma avec l’adaptation de O Natimorto [Le Mort-né] en 2009. Lourenço Mutarelli est également scénariste, auteur de théâtre, acteur et il donne aussi des cours de bande dessiné.

[/ultimate_heading]

[ultimate_spacer height= »20″]
[ultimate_heading main_heading= »L’odeur du siphon » main_heading_color= »#282828″ sub_heading_color= »#424242″ alignment= »left » main_heading_style= »font-weight:700; » sub_heading_style= »font-weight:300; » main_heading_font_size= »desktop:18px;mobile:15px; » sub_heading_font_family= »font_family:Roboto Slab|font_call:Roboto+Slab|variant:300″ sub_heading_font_size= »desktop:15px;mobile:12px; » main_heading_font_family= »font_family:Roboto|font_call:Roboto|variant:700″ main_heading_margin= »margin-bottom:30px; »]traduction
Karine Bião & Luana Azzolin

conception graphique
Fábio Dias
www.fabiodias.net

corrections
Sébastien Marc[/ultimate_heading]

Ouvrage publié avec le concours
de la Région Midi-Pyrénées
et de la Bibliothèque Nationale du Brésil.
[ultimate_spacer height= »80″ height_on_mob= »30″]
[ult_buttons btn_title= »ACHETER LE LIVRE » btn_link= »url:%3Fproduct%3Dlodeur-du-siphon-novo||| » btn_align= »ubtn-center » btn_size= »ubtn-custom » btn_width= »900″ btn_height= »100″ btn_padding_left= »0″ btn_padding_top= »0″ btn_title_color= »#ffffff » btn_bg_color= »#545454″ btn_hover= »ubtn-fade-bg » btn_bg_color_hover= »#f2ea00″ btn_title_color_hover= »#515151″ icon_size= »32″ btn_icon_pos= »ubtn-sep-icon-at-left » btn_font_size= »desktop:15px; » btn_font_style= »font-weight:700; » btn_font_family= »font_family:Roboto|font_call:Roboto|variant:700″ css_adv_btn= ».vc_custom_1485869423316{margin-bottom: 0px !important;} »]

Partagez :